Sélectionner une page

Le vent n’était pas au rendez-vous sur la Méditerranée la semaine dernière et la pratique du Kite Surf n’était donc pas possible. En tout les cas, pas avec mon niveau.

J’en ai profité pour parcourir l’arrière pays de Montpellier. En particulier Saint Guilhem le désert et le lac de Salagou. J’avais envisagé de faire la partie française du chemin de Saint Jacques de Compostelle, mais c’était cette année impossible avec Rebelle (Le Bouvier) qui est trop jeune. Et qui tolère si mal le soleil et la chaleur. Mais j’ai pu expérimenter les nuits en dortoir avec les pèlerins, les vrais. Saint Guilhem le désert était splendide, et la pause Pastis à l’abri du platane multi-centenaire recommandé par l’ami Max valait le détour.

Je fais énormément de rencontres ces derniers temps. Dans 90% des cas liées à Rebelle. Et sans doute une disponibilité que je n’avais pas avant. Ce matin, j’ai eu un appel Facetime avec Zian, enfant de 11 ans que j’ai rencontré avec ses parents à Saint Guilhem, fan total de Rebelle, des chiens de façon générale,  et qui m’a donné beaucoup de bonnes recommandations pour la dresser pour un tour que je vous présenterai si j’y parviens. J’ai la pression…

 

Puis l’arrivée à Bages ! Toujours aussi fantastique ce petit village. Avec à peine quelques touristes de passage. La vie de village. Et cette place toujours aussi extraordinaire, qui en effet demeure la plus belle place du monde. Lili, la boss des jardins de Bages m’a expliqué que c’était vraisemblablement sa dernière saison ici. Ca m’a fendu le coeur. Ce sera compliqué pour ce lieu de retrouver autant de dynamisme et de personnalité.   
Ma fille Violette est venu passer quelques jours ici à Bages. Rien de meilleur n’existe que ces moments. Ma première mission en tant que consultant a démarré et c’est un régal. Une deuxième se profile. Et vraisemblablement une troisième. Autour de stratégies digitales, d’organisation de pme et de stratégies commerciales.   Je vais hésiter en septembre à remonter une petite structure minimaliste pour me permettre ces missions ou reprendre un “vrai” Job intéressant.   Je ne suis pas encore fixé sur la semaine prochaine. Retour aux alpages, rester au bord de la mer, ou me promener dans un nouvel endroit.   De nouvelles photos à venir.